Logement-Habitat

  • Journées Nationales des Parents d’enfants en situation de handicap

    Capture.JPG

    Certains d’entre vous les attendent, d’autres souhaitent les découvrir.

    Comme nous vous l’avons déjà annoncé et comme nous vous le redirons sans doute : cette année, les Journées Nationales des Parents d’enfants en situation de handicap (JNP) se dérouleront les 1er, 2 et 3 février 2019 à Strasbourg autour d’un thème prégnant : 

    « La désinstitutionalisation, pas sans nous !

    Le processus est en cours. Parents, soyons partie prenante. »

    En alternant en séances plénières (interventions de chercheurs et de professionnels, échanges avec la DG et avec le CA…) et temps d’expression en ateliers, elles permettent une réflexion collective où chacun peut apporter sa contribution.

    Parents, il est important que vous soyez présents  et qui plus est, si vous êtes liés à une structure APF, délégation, établissement ou service il est capital qu’elle soit représentée. Notez qu’il est également possible de participer à titre individuel quel que soit le lieu de vie de votre enfant.

    Les dossiers d’inscriptions sont à remplir en ligne d’ici le 20 janvier en cliquant ici. (https://app.keysurvey.fr/f/1355583/1413/).

    Pour plus de précisions vous pouvez contacter la délégation départementale d'Eure et Loir où la structure APF France handicap à laquelle vous êtes liés.

    A bientôt pour retrouver à Strasbourg

    ==> le programme complet des journées

  • Une habitante de Nogent-le-Rotrou, handicapée, a adopté un chien d'assistance : « C’est une nouvelle vie qui a commencé pour moi »

    Vu dans l'Echo Républicain

    Capture.JPG

    Avec l'aide de l'association Handi'Chien, Sandrine Pigeon, amputée du fémur, a adopté Jecko, un chien d'assistance.

    Sandrine Pigeon, une habitante de Nogent-le-Rotrou, a fait appel à Handi’Chiens pour bénéficier d’un chien d’assistance. Amputée du fémur, en février 2013, Sandrine Pigeon a découvert l’association Handi’Chiens en feuilletant un dépliant au centre de rééducation où elle séjournait, à Valenton (Val-de-Marne).

    Passionnée par les chiens depuis l’enfance, elle n’hésite pas et fait une demande pour pouvoir bénéficier d’un chien d’assistance.

    ==> lire la suite de l'article