Web

  • Pension d'invalidité : comment faire votre déclaration de situation et de ressources en ligne ?

    th.jpg

    Vous bénéficiez d'une pension d'invalidité ? Le paiement étant soumis à conditions de ressources et le montant des mensualités pouvant évoluer en fonction de vos revenus, vous devez compléter régulièrement la déclaration de situation et de ressources envoyée par votre caisse d'Assurance maladie. Si vous disposez d'un compte Ameli, vous devez le faire obligatoirement en ligne. Service-Public.fr et l'Assurance maladie vous expliquent la démarche.

    Déclaration de ressources

    Lorsqu'une pension d'invalidité vous est versée, son montant peut évoluer en fonction de vos ressources. Pour éviter toute interruption dans le paiement de votre pension, vous devez obligatoirement compléter une déclaration de situation et de ressources :

    • une fois par an si vous n'avez pas d'activité professionnelle ;
    • tous les mois si vous travaillez et que vos ressources entraînent une réduction de votre pension ;
    • tous les trimestres si vous percevez l'allocation supplémentaire d'invalidité (ASI) ;
    • tous les semestres si vous travaillez et que vos ressources n’entraînent pas de réduction de votre pension.

    ==> suite de l'article

  • Emission en direct des rencontres nationales de la jeunesse APF France handicap de Bourges DU 20 MAI 16:00 AU 21 MAI 20:30

    281714748_500927081825664_8330819286079559999_n.jpg

    EVENEMENT ! Radio Roue Libre est invitée aux Rencontres de la Jeunesse APF et diffusera une émission de TV en direct de Bourges vendredi ET samedi.
    SI VOUS NE POUVEZ PAS VENIR A BOURGES MAIS QUE VOUS SOUHAITEZ VIVRE L'EXPERIENCE DES RENCONTRES NATIONALES, CONNECTEZ-VOUS SUR TWITCH
    APF France handicap organise tous les 3 ans les rencontres jeunesse nationales qui fédèrent adhérents, personnes accompagnées, salariés et partenaires. La dernière, Agit’Action s’est déroulé en 2019 à Amiens.
    Cet événement est l’occasion d’échanger, de partager dans le but de construire le monde d’après ! De nombreuses activités sont proposés : sport, découverte du patrimoine, concerts, tables rondes, théâtre… bref un forum presque « mondial » mobilisant des jeunes venus de toute la France.

    Connectez-vous sur https://www.twitch.tv/radio_rouelibre

    plus de détails

  • Guide Fiscalité & handicap 2022

    couverture-guide-fiscalite-handicap-2022-magazine-faire-face-scaled-283x403-cc.jpg

    3,90 

    Le guide “Fiscalité & handicap – Tout ce qu’il faut savoir” édition 2022 du magazine Faire Face vous accompagne dans votre déclaration d’impôt. Actualisé, il comporte des tableaux chiffrés et des exemples pour vous permettre de mieux maîtriser toutes les règles en vigueur.

    Vous y trouverez notamment :

    ˃ les modalités de votre taux d’imposition ;

    ˃ le calcul de votre quotient familial et les abattements afférents ;

    > le détail des sommes imposables et non imposables ;

    ˃ les conditions des réductions, déductions et crédits d’impôt ;

    > le fonctionnement de l’abattement spécifique aux personnes handicapées ;

    ˃ les règles concernant la taxe d’habitation et la taxe foncière.

    Et bien d’autres informations encore…

    > Je commande le guide "Fiscalité & handicap"

  • Ateliers de soins esthétiques proposés aux patients atteints d'un cancer ou d'une maladie chronique

    2000006179627.jpg

    L’association PEPS (Prévention éducation pour la santé) offre des séances de soins esthétiques aux personnes atteintes d’un cancer ou d’une maladie chronique. Des patientes témoignent.

    « J’ai très peur de la récidive. J’ai besoin que l’on me donne des conseils. Je n’ai pas envie de mettre de mauvais produits sur mes ongles », explique Magali en tendant une main à Laure Lemaître, esthéticienne dans les milieux associatifs et hospitaliers.

    Accompagnée de deux autres Euréliennes touchées par un cancer, cette patiente a participé, mardi 3 mai, à un atelier de soins esthétiques proposé par l’association PEPS (Prévention éducation pour la santé), dans un salon de l’hôtel Ibis, à Lucé.

    ==> suite de l'article de l'Echo Républicain

  • Droit au logement opposable : prise en compte du logement non adapté pour le handicap

    372209948.jpg

    L’article 91 de la loi du 21 février 2022 relative à la différenciation, la décentralisation, la déconcentration et portant diverses mesures de simplification de l'action publique locale a introduit le critère « personne en situation de handicap dans un logement non adapté » dans le cadre du droit au logement opposable (DALO). C’était l’une des revendications d'APF France handicap

    Il est précisé que lorsque le logement de la personne est inadapté au handicap, celle-ci peut saisir sans délai la commission de médiation qui examine les dossiers relevant du droit au logement opposable. Cela signifie que la personne n’a pas besoin d’avoir été inscrite comme demandeur d’un logement social pendant une durée supérieur à la durée d’attente prévue par l’arrêté préfectoral du territoire où elle réside. Les personnes en situation de handicap dont le logement est inadapté sont 
    donc reconnues comme étant prioritaires pour le bénéfice du DALO. 

    Ce droit est dès à présent effectif.

    APF France handicap a fait partie de la délégation du Collectif Handicaps pour répondre aux questions et sollicitations du Haut Comité pour le logement des personnes défavorisées.

    Un droit opposable, qu’est-ce que c’est ?

  • Nouveau décret concernant le fonds de compensation du handicap - le gouvernement touche le fonds !!!

    fonds-de-compensation-decret-10-910x448-cc.png

    Le décret définit la formule qu'utiliseront les fonds départementaux de compensation pour calculer le seuil de 10 % des ressources personnelles. Il « constitue un recul inacceptable par rapport à l’esprit fondamental de la loi de 2005 », fustige le CNCPH. 

    Après l’intervention du fonds départemental de compensation, le reste à charge des personnes handicapées ayant acheté une aide technique ou engagé d’autres dépenses de compensation ne peut, légalement, dépasser 10 % de leurs ressources personnelles. Un décret du 25 avril précise que les revenus à prendre en compte doivent inclure celles du conjoint.

    Ce sera l’ultime héritage du premier quinquennat Macron pour les personnes en situation de handicap. Le décret précisant les règles de fonctionnement des fonds départementaux de compensation est paru au Journal officiel mardi 26 avril.

    ==> suite de l'article de Faire Face

  • Super témoignage en vidéo de Pascal, notre champion chartrain du tir, filmé par Chartres TV

    gachette chartraine.JPG

    Cliquez sur l'image ci-dessous pour accéder à la vidéo

    La gâchette chartraine (bravo Pascal)

    Paralysé des membres inférieurs et supérieurs depuis sa naissance, Pascal Kaczmarczyk a dépassé son handicap pour pratiquer sa passion, le tir.

    Chartres TV est parti avec lui sur la route des championnats de France de tir. Une pratique qui force le respect comme le témoignent de nombreux sportifs dont William Saliba, joueur de l'Olympique de Marseille dont il est fan.

    Merci aux bénévoles qui accompagnent

  • Rénovation des Conseils de la Vie Sociale dans les établissements et services médico-sociaux

    190619-debat-elections-cvs-g-3.jpg

    Un décret publié au Journal officiel du 27 avril modifie le fonctionnement des Conseils de la Vie Sociale (CVS) au sein des établissements médico-sociaux (lien).
    Le texte réglementaire fait évoluer la composition et les compétences de ces instances visant à associer les usagers au fonctionnement des structures. Ces dispositions, construites en lien avec le Conseil national consultatif des Personnes handicapées, entreront en vigueur le 1er janvier prochain.
    La composition des conseils de la vie sociale a été élargie pour intégrer les associations ou groupements représentant les associations de personnes et de familles, ou encore les bénévoles intervenant au sein des établissements. Pourront également assister aux conseils, à leur demande, les élus du territoire, les autorités de contrôles, les personnes qualifiées, le représentant du Défenseur des droits ou encore un représentant du Conseil départemental de la citoyenneté et de l'autonomie.
    En outre, le conseil sera désormais associé à l'élaboration ou à la révision du projet d'établissement ou de service, notamment pour le volet portant sur la politique de prévention et lutte contre la maltraitanceLe conseil participera également à la procédure d'évaluation de la qualité de l'établissement ou du service et informé des résultats et des mesures correctrices mobilisées, le cas échéant.