Accessibilité - Page 2

  • Cloyes - Baptême de plongée de personnes en situation de handicap

    bapteme-plongée.jpg

    La piscine de Cloyes-les-Trois-Rivières a accueilli, samedi 26 mars et dimanche 27 mars, le stage de formation de dix moniteurs amenés à encadrer des personnes en situation de handicap.
    Une expérience aux effets salutaires. À la sortie du bassin, les visages étaient détendus. « C’est un moment de liberté », atteste, dans un sourire, Damien Bouvard, 42 ans, qui a fait le déplacement, dimanche 27 mars, jusqu’à la piscine de Cloyes-les-Trois-Rivières, depuis Blois.
    À l’instar du président du comité départemental handisport du Loir-et-Cher, quatre autres personnes en situation de handicap ont effectué, ce jour-là, au sein l’espace aquatique des Trois Rivières, leur baptême de plongée sous-marine.

    Une sensation de bien-être

    ==> suite de l'article de l'Echo Républicain

  • Enquête sur la mobilité locale dans la communauté de communes du Grand Châteaudun

    Affiche+enquête+mobilité+RS+A4-558w.jpg

    Les élus du Grand Châteaudun vous proposent de répondre à une enquête sur la mobilité. Ce questionnaire anonyme permettra, à l’échelle des 23 communes de notre territoire, de répondre aux besoins évolutifs de l’ensemble de la population en termes de mobilité, et de conduire des actions au cours des prochaines années avec un budget maîtrisé.

    La mobilité est un des nombreux défis que relève le Grand Châteaudun. C’est un enjeu économique mais aussi social. Ainsi, les élus ont souhaité engager cette étude qui permettra de préciser les besoins et les attentes des quelques 40 500 habitants du Grand Châteaudun.

    Cinq petites minutes vous seront nécessaires afin de remplir ce questionnaire qui constituera, pour votre Communauté de communes, une première approche et une base de travail en matière de mobilité. 

    https://enquetes.tecurbis.fr/index.php/729583?lang=fr

  • APF Handicap manifeste à Orléans pour exprimer ses colères en vue des élections présidentielles et législatives





    Plus de 200 personnes de la région Centre Val de Loire à la manifestation organisée par APF France Handicap avec 25 personnes de l'Eure-et-Loir.

    Bravo pour votre mobilisation pour défendre les droits des personnes en situation de handicap et les grands principes de la loi du 11 février 2005 "pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées".

    L’association a tendu le micro à ces anonymes.  300 enfants, femmes et hommes en situation de handicap font part de leurs conditions de vie sur  23 millions de voix

  • Thiron Gardais - une semaine paralympique pour l'école primaire

    2000005958987.jpg

    À l’occasion de la semaine olympique et paralympique mise en place par le comité d’organisation des jeux olympiques en lien avec les J.O. 2024 à Paris, une matinée d’animations sportives à l’attention des élèves des trois classes de l’école primaire s’est déroulée cette semaine au complexe sportif du Perche thironnais.

    Avec l’accord de Valériane Tolmont, directrice de l’école, plusieurs ateliers leur ont permis de pratiquer successivement course en relais, biathlon ou encore curling en fauteuil ainsi que la langue de signes. 

    ==> suite de l'article de l'Echo Républicain

  • Droit à compensation du handicap : la parole aux personnes directement concernées et nos propositions

    3068954227_1_3_4fbEwQtP.gif

    17 ans après la promulgation de la loi « handicap » du 11 février 2005, les personnes et les acteurs de terrain dressent un bilan sévère de la mise en œuvre du droit à la compensation des conséquences du handicap : celui-ci reste largement incomplet, avec des restes à charge indécents, des conséquences souvent très graves pour la santé et la sécurité des personnes et un impact lourd sur leur qualité de vie ainsi que celle des proches. Comment garantir l’autonomie et l’effectivité des droits des personnes en situation de handicap dans ces conditions ?  Nous présentons nos propositions pour l’effectivité de ce droit.

    Un droit à compensation inabouti, c’est ce qui ressort de la journée débats que nous avons organisée le 9 février, qui a réuni des personnes en situation de handicap, des associations, des professionnels de terrain des ESMS et d’autres opérateurs, des MDPH et des services départementaux, des représentants d’administrations centrales, régionales, départementales, communales, élus, etc.
  • L'accès aux droits : au cœur des missions d'APF France handicap


    La défense des droits fait partie de l'ADN d'APF France handicap, depuis sa création. Le projet Handi-Droits s’inscrit pleinement dans cet objectif et est l'une des concrétisations de notre projet associatif "Pouvoir d’agir, pouvoir choisir". 

    Avec Handi-Droits, APF France handicap optimise son organisation et ses outils pour répondre aux questions sur les dispositifs en faveur des personnes en situation de handicap dans de nombreux domaines : aides sociales, allocations/prestations MDPH, assurances, assurance maladie, assurance vieillesse, cartes, discrimination, logement, emploi/travail, indemnisation, invalidité, protection des personnes, santé, scolarité, transport).

    Ce projet permet à l'association d'accompagner aux mieux les personnes en situation de handicap et leurs proches dans la défense de leurs droits, de renforcer nos actions de plaidoyer et, enfin, de concrétiser notre mission de construction d'une société plus inclusive et solidaire.

  • Un service de transport à la demande à La Loupe

    2000005921131.jpg

    Un service de transport à la demande pour 2 € le trajet à partir du mois de février. Réunis mardi à La Loupe, les élus de la Communauté de communes Terres de Perche ont adopté le lancement, pour une année d’expérimentation, d’un service de transport “tous publics” à la demande sur les secteurs de La Loupe et de Thiron-Gardais, à partir de la seconde quinzaine de février.

    Cette proposition, qui émane du groupe de travail “Mobilité sur le territoire”, s’inspire d’un modèle de service déjà expérimenté dans l’Orne.

    4 € un aller-retour

    Les élus ont planché sur un service assurant le transport des habitants du territoire à la demande, « pour tous motifs depuis leur domicile vers des destinations bien identifiées

    ==> suite de l'article de l'Echo Républicain